Eva Braun


Née en 1912, Eva Braun croise le chemin d'Adolf Hitler en 1929, à Munich, alors qu'elle travaille chez le photographe officiel du parti nazi, Hoffmann, installé tout près du quartier général du NSDAP à Munich.

A seulement dix-sept ans, Eva Braun est véritablement fascinée par cet homme de 23 ans son aîné.
Leur histoire durera quand même jusqu'en 1945.
A ses amis elle le décrit comme «un gentleman d'un certain âge arborant une moustache amusante et portant un grand chapeau de feutre». Cependant, les choses se compliquent pour la jeune fille.
Les deux familles sont opposées à leur relation. D'ailleurs, Fritz Braun qui n'adhère pas du tout au national-socialisme et qui n'apprécie pas Adolf Hitler pour ses idées politiques et morales le considère comme un «clochard d'Autrichien». Il le prie alors d'arrêter de voir sa fille.

On sait peu de choses sur les deux premières années de leur relation. La demi-sœur d'Hitler, Angela Raubal, considère Eva Braun avec condescendance.

Eva Braun, comme la plupart des femmes de l’entourage d’Hitler, sont véritablement envoûtées par ce personnage. Plusieurs sont conduites au suicide. Le drame le plus notable est le suicide de sa nièce dont il a fait son jouet. Angelika Geli Raubal est la fille de sa demi-sœur. Elle arrive à Munich en 1924 avec sa mère pour tenir la maison de son oncle qui devient un personnage important. Hitler se prend d'affection pour elle. Il la séquestre et se montre d'une jalousie maladive. Poussée à bout, la jeune fille se suicide avec le revolver du Führer le 18 septembre 1931, à l’âge de 23 ans, laissant planer un court instant le soupçon qu’Hitler aurait pu la tuer au cours d'une dispute.
Eva Braun tente de se suicider en 1932, d'une balle dans le cou, puis une nouvelle fois en 1935, en absorbant des somnifères. Les motivations n'en sont pas exactement connues.
Après son rétablissement, Adolf Hitler décide d'être plus proche d'elle, et l'emmène dans sa villa à la périphérie de Munich ; il lui fournit même une voiture avec chauffeur.

Sa position n'est sans doute pas facile : Hitler refuse de l'épouser car il souhaite rester célibataire pour continuer à attirer les femmes. Elle n'a aucune existence officielle en Allemagne, et la presse n'en parle jamais. Aux États-Unis, le magazine Time ne dévoile son existence qu'en 1939.
Pourtant, elle accompagne Hitler dans nombre de sorties et promenades, mais parmi les secrétaires.

Eva Braun emménage avec Hitler en 1936, au Berghof, la résidence d'Hitler en Bavière, leur intimité s'y fait plus visible, parmi des invités au courant de leur relation.

De rares historiens supposent qu'elle est au courant de certains détails concernant les activités du gouvernement. Mais la plupart des sources affirment qu'elle se tient à l'écart des affaires politiques.

Pendant la Seconde Guerre mondiale, Eva Braun semble avoir beaucoup de loisirs : elle fait du sport, lit des romans à l'eau de rose, regarde des films. Mais son penchant pour les bains de soleil, totalement nue, et son goût d'être photographiée dans cette situation déplaisent à Adolf Hitler. En outre, elle s'intéresse fortement à la photographie. Elle aménage d'ailleurs sa propre chambre noire, dans laquelle elle développe la majorité des photographies et des films sur la vie qu'elle mène avec le chef de l'État allemand.
Au sortir de la guerre, les services de renseignements soviétiques, laissent entendre dans un rapport qu'Eva Braun était au centre de la vie du dictateur pendant ses années au pouvoir.

En 1944, la sœur d'Eva Braun, Gretl, se marie avec un membre de l'entourage d'Hitler, Hermann Fegelein, général SS travaillant aux côtés d'Heinrich Himmler. Hitler se sert de ce mariage comme prétexte à l'accession d'Eva Braun à des fonctions officielles. Mais en 1945, Fegelein est exécuté sur l’ordre d’Hitler pour cause de désertion, et pour avoir gardé secrètes les tentatives de négociation d'Himmler. Eva Braun ne serait alors pas intervenue en faveur de son beau-frère.

Début avril 1945, Eva Braun rejoint Hitler dans son bunker sous la nouvelle chancellerie, à Berlin.

Lorsque l'Armée rouge conquiert Berlin, elle refuse de partir, par loyauté envers son compagnon.

Eva Braun et Hitler se marient le 29 avril 1945, au cours d'une brève cérémonie civile. Walter Wagner, conseiller municipal de Berlin en matière d'Urbanisme et de la Famille, fut chargé de présider la cérémonie.
Les témoins de cette union furent Joseph Goebbels, ministre de la Propagande nazie et Martin Bormann, chef de la Chancellerie, pour Hitler. Magda Goebbels et Traudl Junge, la secrétaire du Führer, assistaient elles-mêmes à l'union du couple, tout comme la cuisinière personnelle d'Hitler et quelques militaires encore présents dans le bunker. Lors de la signature de l'acte de mariage, Eva signa d'un B pour Braun, mais le barra pour le remplacer par un H pour Hitler. Le lendemain du mariage, l'épouse du Führer, fit demande au personnel militaire et civil du bunker de l'appeler «Madame Hitler», ce qui surprit, car la plupart du personnel ignorait que le dictateur venait de s'unir à sa maîtresse.

Eva Braun et Hitler se suicident ensemble le 30 avril 1945, dans leur antichambre ; Eva en absorbant une capsule de cyanure et Hitler en se tirant une balle dans la tête.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Hitler et Eva Braun devant le Berghof, en 1942

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Eva Braun  et Adolf Hitler au Berghof, le 20 avril 1943