Stanislaw TOEGEL

Stanislaw Toegel est né le 20 Juillet 1905 à Jaworowo dans le district de Lwow (Pologne).

Après des études à l’université de Lwów, il devient avocat commercial.
Avant la seconde guerre mondiale, il se met à dessiner des dessins d’humour.
En 1932 il publie un livre de dessins à thème politique.
Il n'a plus jamais publié, bien qu’il n’ait pas arrêté de dessiner.

Comme officier de réserve, il participe à la guerre en 1939 contre les Allemands, et fait prisonnier.
Il réussit à s'échapper, et vit clandestinement à Varsovie pendant le temps de l'occupation allemande.
Là, il prend une part active dans le mouvement clandestin de l'Armia Krajowa, (l'Armée de l'Intérieur) et participe à des actions de propagande et de sabotage.

Après l'Insurrection de Varsovie, Toegel est déporté dans un camp à Göttingen et travaille (forcé) dans une usine de papier.
Il essaie d'y créer un réseau de résistance, et sous sa plume naît une série de dessins satiriques.

Après sa libération au printemps 1945 Toegel est amené dans un camp de personnes déplacées à Osnabrück (Basse-Saxe, Allemagne).

L'éditeur Anton Markiewicz a publié les caricatures du cycle Toegel sous le nom de « Hitleriada Furiosa » et « Hitleriada Macabra ».
Ces dessins ont été déposés aux Archives de la Ville de Dortmund.

En 1947, Stanislaw Toegel retourne dans son pays natal. Il s’installe à Bytom (Haute-Silésie).
Six ans plus tard, en 1953 il y meurt à l'âge de 48 ans.

Les travaux de Stanislaw Toegel montrent de façon exemplaire une forme particulière de résistance contre le système de la terreur nazie.

Voir les dessins de Stanislaw TOEGEL (fichier PdF)