Marcel Marceau

Marcel Marceau, dit le mime Marceau, est né Marcel Mangel le 22 mars 1923 à Strasbourg.
M. et Mme Mangel, ses parents, tiennent la boucherie Adath Israël à Strasbourg, où Marcel passe son enfance jusqu'à l'âge de 15 ans. Il a fait ses études au lycée Fustel de Coulanges.
Sa famille juive polonaise est contrainte, après l'invasion allemande, de quitter la ville et part pour Périgueux. Marcel poursuit ses études au Lycée Gay-Lussac de Limoges.
Ses parents sont arrêtés en 1944 et déportés sans retour vers Auschwitz.

Sous l'influence de son cousin germain Georges Loinger, Marcel rejoint la Résistance en 1942 à Limoges. C'est alors qu'il prend le pseudonyme de Marceau.
Il raconte l'avoir "pris dans la Résistance à cause du vers de Victor Hugo, dans Les Châtiments : "Et Joubert sur l'Adige / Et Marceau sur le Rhin". J'étais né dans le Bas-Rhin et je voulais bouter les Allemands hors de France".

Ses talents de faussaire lui permettent de participer à la fabrication de faux papiers d’identité, des cartes de ravitaillement et autres ausweiz (laisser passer).

Il se cache ensuite à Sèvres dans la maison où étaient regroupés les enfants sauvés de la tourmente. Il y monte des saynètes, fait le clown ou imite Charles Chaplin.

Sitôt le débarquement allié réussi, il s’engage dans l’Armée du général de Lattre de Tassigny et affecté comme agent de liaison auprès du général Patton, grâce à son excellente maîtrise de l'anglais.

La guerre terminée le dirige vers le théâtre. Il suit les cours de Charles Dullin, Jean-Louis Barrault et Étienne Decroux.
Il donne vie à un personnage lunaire qui, l’œil charbonneux et la bouche fendue de rouge, promène sur scène un corps déglingué que surmonte le grotesque d’un bitos et sa fleur défaillante. BIP retient les leçons du théâtre No, du Kabuki et de la Commedia dell’arte : “La parole n’est pas nécessaire pour exprimer ce qu’on a sur le cœur”, disait-il.

Marié trois fois, il sera le père de quatre enfants.

Le mime Marceau devient au fil des années un des artistes français les plus connus dans le monde.

Il décède à Paris le 22 septembre 2007.